Actu feminines

{ARCHIVES} Vivre sa passion au féminin

Le 04 juillet 2016 par Trélissac FC

LE FOOTBALL FEMININ

HISTORIQUE

C’est à la fin du XIXe siècle que le football féminin fait ses débuts en Grande Bretagne. Ce n’est qu’en 1917 que le soccer féminin fera son apparition en France. En 1941, le football est jugé nocif pour les femmes et sa pratique sera rigoureusement interdite.

Après la libération féminine à la fin dans les années 60, on assiste au renouveau du soccer féminin. Près de 500 licenciées sont enregistrées !
La première coupe d’Europe, opposant l’Angleterre, le Danemark, la France et l’Italie est alors organisée de manière non officielle. En effet, la pratique du football féminin n’est pas reconnue par la FIFA et l’UEFA à l’époque ! Il faudra attendre les années 90 pour que ces compétitions et championnats soient officiellement reconnus.

Tableau

LE FOOT FEMININ DANS LE MONDE

Calqué sur le modèle masculin, le football féminin met en place des compétitions telles que championnats nationaux et épreuves internationales.

L’Allemagne et les Etats-Unis sont des références en matière de football féminin. Leur domination au classement FIFA est incontestable et ces deux nations se disputent chaque année la première place.
La France prend régulièrement la place du milieu de tableau mais progresse nettement ces dernières années, en prenant la troisième place en 2014 et 2015.

Médiatiquement, le football féminin peine à prendre sa place. Journaux, radio et télévision n’accordent que peu de crédit aux filles qui excellent pourtant de manière récurrente dans cette discipline.

Depuis 2001, les meilleurs clubs européens se rencontrent en Coupe UEFA féminine. Bien que les Allemands et les Suédois dominent le palmarès, l’équipe féminine de l’Olympique Lyonnais est double tenante du trophée en 2011 et 2012.

Autour du football féminin, naissent de véritables vocations.
Bien que le football soit un des sports les moins pratiqués en France par les femmes, de grandes joueuses s’illustrent néanmoins.

Capture d’écran 2016-07-04 à 10.13.17

ZOOM SUR EUGENIE LE SOMMER

Candidate au ballon d’or FIFA 2015, Eugénie LESOMMER évolue à l’Olympique Lyonnais. Cette talentueuse joueuse a commencé son parcours au Trélissac FC en 1996 et elle est aujourd’hui une attaquante de l’équipe de France !

Avec 9 réalisations, Eugénie Le Sommer est l’actuelle meilleure buteuse de la Coupe de France féminine.

SON PALMARES

  • Championne de France avec Lyon (2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016)
  • Vainqueur de l’UEFA Champions League (2011, 2012 et 2016)
  • Vainqueur de la Coupe de France féminine avec Lyon (2012, 2013, 2014 et 2015)
  • Vainqueur du tournoi de Chypre (2012)

LE FOOT FEMININ EN DORDOGNE

Capture d’écran 2016-07-04 à 10.16.30Capture d’écran 2016-07-04 à 10.15.26

Capture d’écran 2016-07-04 à 10.15.11

Sur le territoire périgourdin aujourd’hui, seulement deux équipes de football féminin senior sont en Division Honneur : Trélissac et Bergerac. Le club de Prigonrieux est quant à lui en promotion honneur et une multitude de clubs de Dordogne proposent du football féminin à 7, au niveau District.

Né d’une volonté du club de laisser une place aux footballeuses, le pôle féminin du Trélissac FC se structure au fil des années
C’est pour la saison 2012/2013 que l’entente avec Champcevinel offre les prémisses de ce que sera le foot féminin au TFC.
A l’époque, une seule équipe de senior est en place, au niveau DH. Les U15 féminines sont issues de 5 clubs : Mareuil, Vergt, Ribérac, Trélissac et Champcevinel.

Capture d’écran 2016-07-04 à 10.10.32

A partir de 2013, un véritable pôle féminin voit le jour au Trélissac FC. De nouvelles joueuses intègrent le club et les effectifs deviennent plus importants.

Aujourd’hui, les féminines du TFC sont réparties parmi 5 équipes et sont une soixantaine. Les joueuses n’hésitent pas à venir de départements voisins pour s’entrainer plusieurs fois par semaine.

Le palmarès des féminines

Tableau-FillesL’équipe DH des seniors féminines du Trélissac FC ont pris la troisième place du classement DH cette année. Après avoir gardé la tête une bonne partie de l’année et touché du doigt les barrages, les filles se sont inclinées face aux Bordelaises et aux Bergeracoises dans la dernière ligne droite.

L’équipe D1 des féminines termine deuxième au classement, les U17 et l’équipe excellence sont quant à elles en tête de leur championnat !

Capture d’écran 2016-07-04 à 10.10.57

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *