Interview : La reconversion réussie de Rudy

Le 20 novembre 2015 par Trélissac FC

Défenseur de l’équipe CFA au Trélissac Football Club, Rudy Gérard a accepté de se livrer sur sa carrière footballistique et sa reconversion professionnelle.

Rudy Gerard

TFC MAG : Bonjour Rudy, peux-tu te présenter pour les lecteurs du TFC Mag ?

Je m’appelle Rudy Gérard, j’ai 26 ans et je suis né à Montauban. Pour ce qui est du football, j’étais au pôle espoirs de Toulouse Castelmaurou pendant 2 ans, puis j’ai intégré le centre de formation de Sochaux où je suis resté 6 ans, avant de venir au TFC.

TFC MAG : Comment es-tu arrivé au Trélissac FC ?

L’éducateur qui s’occupait à l’époque de l’équipe senior au TFC connaissait le coach de Sochaux. Quand il a su que je ne passerai pas joueur professionnel, il est venu me voir jouer aux play off à Bordeaux et m’a proposé de venir à Trélissac pour la saison 2009/2010. Le club commençait à se structurer, j’ai trouvé le challenge intéressant, et j’ai accepté.

Rudy-Gerard-1

TFC-MAG: Quels sont les atouts de ce club selon toi ?

Quand j’ai découvert le TFC, j’ai apprécié l’état d’esprit des joueurs de l’équipe. Il y a une bonne ambiance et je me suis senti à l’aise dès mon arrivée. J’aime bien le côté familial et convivial, que ce soit les joueurs, le président, les bénévoles, tout le monde est disponible, accueillant et attachant.

Je n’avais jamais vu une ambiance pareille dans d’autres clubs.

TFC-MAG: Comment le TFC a-t-il pris en charge ta reconversion professionnelle ?

J’attendais depuis un moment une opportunité pour me lancer dans la vie active.
Nous en avons discuté avec l’équipe du pôle de formation du TFC et le BP JEPS sports collectifs mention foot a été mis en place. Puis le club a pris ma formation en charge et j’ai commencé ma reconversion. À la suite de cela, j’ai eu une place en alternance dans ma commune, à Bassillac.

J’ai de grosses semaines entre le boulot, les cours et le foot mais je ne me plains pas, je suis jeune et en bonne santé et je n’ai que deux ans à tenir ! (rires)

TFC-MAG: Quelles sont aujourd’hui tes perspectives d’avenir ?

Aujourd’hui je suis coordinateur des temps périscolaires et animateur pour la commune de Basillac. Ce diplôme du BP JEPS permet donc t’intégrer une structure et ensuite de passer des concours pour évoluer. Ma priorité est d’avoir un diplôme pour avoir un bagage et je ferai au mieux pour que l’évolution professionnelle suive. Je suis quelqu’un qui a de l’ambition, de l’ambition raisonnable, mais j’ai besoin de challenges. Je ne cache pas que le foot fait aussi partie de mes perspectives d’avenir, alors pourquoi pas évoluer encore sur ce tableau là également.

Des remarques sur “Interview : La reconversion réussie de Rudy

  1. Le 10 février 2016 par gerard nathalie

    Bonne chance bonne continuation tu es extraordinnaire rudy! merveilleux!!! je ne trouves pas les mots!!!!

    Répondre
  2. Le 10 février 2016 par gerard nathalie

    je suis fiere de toi………..

    Répondre
  3. Le 10 février 2016 par gregoire

    avec mon mari on est très fier de lui on lui souhaite beaucoup de bonheur et de reusite

    Répondre
  4. Le 11 février 2016 par Larroze

    Nous sommes tes plus grands fans!! Aussi magnifique que ton papa William

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *