Actu tfc

{ARCHIVES} Les 11 commandements d’un bon éducateur

Le 01 juillet 2016 par Trélissac FC
  • Accompagner les enfants dans leur développement il devra.
    Un bon éducateur n’est pas qu’un entraineur, il aide surtout les enfants à mieux grandir et à s’épanouir.
  • De la patience, il aura.
    Les enfants ont cette capacité à essayer de faire, à mieux faire, à se tromper, à recommencer encore et encore, pour enfin réussir. On inspire, on expire… ça va aller !
  • Toujours en forme, il sera.
    Parce que pour tenir le coup face à une vingtaine de pitchounes, il vaut mieux…
  • L’estomac solide, il aura.
    En déplacement, de nombreux fastfood vont croiser sa route, il va falloir assurer.
  • Faire régner la discipline, il devra.
    Pour le bien de chaque joueur et que les séances d’entrainement se déroulent sereinement, l’éducateur sait être ferme et gentil à la fois.
  • Donneur d’exemples, il sera.
    Parce que les enfants sont des éponges, ils prennent le bon et le mauvais. L’éducateur est donc toujours irréprochable (enfin presque, si on oublie ses frappes devant le but)…
  • Se remettre en question, il saura.
    Il apprend AUX enfants et il apprend DES enfants. Les padawans sont parfois surprenants face au maître Jedi.
  • Organisé, il sera.
    Parce que les parents ne le sont pas toujours, l’éducateur l’est pour eux : pour le bon fonctionnement des matches et des déplacements.
  • Instaurer une relation de confiance, il devra.
    Rien de plus gratifiant pour un éducateur de voir que les enfants l’écoutent, le respectent et comptent sur lui lors des matches.
  • D’encouragements, il abusera.
    Aussi longtemps que les joueurs font des efforts, l’éducateur sait les soutenir.
  • De s’amuser, il n’oubliera pas.
    Sa mission d’éducation passe par le jeu avant tout, l’éducateur sait profiter de chaque instant, dans la joie et la bonne humeur !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *