Actu tfc

Le projet de stade est lancé !

Le 01 avril 2016 par Trélissac FC

Le sujet a créé la polémique lors de la dernière Coupe de France, celui d’un stade moderne dans l’agglomération Périgourdine. En effet, le Trélissac FC s’est vu refuser l’organisation du 8ème de finale de Coupe de France face à l’Olympique de Marseille à Périgueux, où quelques semaines plus tôt, il avait accueilli Lille.

Déjà il y a 6 ans, le club avait déboursé des sommes importantes pour aménager le stade Francis Rongieras aux normes de sécurité exigées par la FFF et la Préfecture (pour seulement 300 ultras Marseillais).

A l’initiative de Jean-Michel Lavaud, qui s’est démené pour l’organisation du 16ème et du 8ème de finale de Coupe de France, les dirigeants du TFC et les élus de la commune de Trélissac se sont donc réunis à l’issue de l’élimination à Chaban Delmas.

8000 places

L’idée étant d’envisager un agrandissement du stade Firmin Daudou et de sa tribune construite il y a 6 ans, pour augmenter la capacité à 8000 places, mais surtout avec des aménagements en phase avec les normes actuelles de sécurité :

  • Entrée privée pour les joueurs et officiels
  • Impossibilité d’accès sur le terrain
  • Zone en tribune réservée aux supporters adverses

Avec l’aide d’un cabinet d’architectes de Bordeaux, des premières vues ont pu être réalisées.

De l’extérieur, le stade devrait se fondre parfaitement dans l’actuelle plaine des jeux de Firmin Daudou sur l’emplacement même du terrain Honneur.

nouveau stade

En termes d’infrastructures, plusieurs éléments vont être ajoutés pour les clubs résidents :

  • De nouveaux vestiaires
  • Des locaux matériels
  • Installations de bureaux pour les clubs résidents
  • Augmentation du nombre de loges et de réceptifs
  • Installation d’une buvette par tribune

nouveaustade2

La tribune actuelle sera légèrement modifiée en étant élargie, et le balcon donnant sur les terrains de tennis devrait juste être agrandi avec un accès direct aux loges et sièges

La jauge de place élevée à 8000 est un choix délibéré entre la capacité actuelle (2500) et celle qui serait idéale dans les grands rendez-vous (16 000 personnes à Chaban Delmas, 9 000 à Francis Rongieras), en garantissant un maximum de confort avec 100% de places assises.

La nouvelle région partenaire

Mais avant de voir un tel projet se concrétiser, les dirigeants vont devoir se pencher sur le budget, une étude de faisabilité est en cours de réalisation. Si les instances comme la FFF ou le CNDS permettraient de rassembler une partie du budget, un consortium d’entreprises privée et en développement.

Enfin, il est à noter que dans la perspective de la fusion des régions, la position géographique centrale de Trélissac serait un plus sachant que le nombre de stades modernes est faible. Ainsi, les trois pôles régionaux concernés ont d’ores et déjà validé ce projet, tout comme la nouvelle ligue régionale.
nouveaustade3

Des remarques sur “Le projet de stade est lancé !

  1. Le 1 avril 2016 par Fred

    Et bien entendu le rugby est, une fois de plus, le grand oublié. Et pourtant, le SA Trélissacois Rugby est au même niveau national que le TFC, est à l’origine du stade actuel récupéré par le TFC, et draine bien plus de monde le dimanche que le TFC.
    Mais c’est vrai que nos dirigeants ne sont pas aussi inluents que ceux (ou celui) du TFC… c’est le principe du Lobbying appliqué au niveau local, et ça me donne envie de gerber.
    À part ça je suis tout à fait pour un grand stade dans l’agglomération du Grand-Périgueux.

    Répondre
  2. Le 1 avril 2016 par Pateytas carole

    bonjour j’espère que se magnifique projet aboutira car je trouve que trélissac est une très belle commune et avec tous les efforts fournis par le club de foot ils méritent biens un beau stade,pour continuer à nous faire rêver les grands comme les petits.Merci à vous tous bonne continuation en espèrent que ce projet réalisera.

    Répondre
  3. Le 1 avril 2016 par GALVAGNON Michel

    Enfin un projet de stade digne de ce nom pour le Périgord, avec cette fois-ci des aménagements qui correspondent aux réalités d’une enceinte sportive.
    Il ne reste plus qu’a concrétiser ce projet….avant le siècle prochain.
    Alors:  » aux armes…aux armes…….

    Répondre
    1. Le 4 avril 2016 par BATAILLER Patrice bien vu Michel mais je pense que nous sommes en Avril et que le poisson à mordu à l'hameçon.

      bien vu Michel, mais nous sommes en Avril et le poisson à mordu à l’hameçon.

      Répondre
  4. Pingback : Les poissons d'avril du foot amateur 2016 - BlogOFoot.com

  5. Le 4 avril 2016 par JAUBERT HENRI

    eh oui c’était un silure

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *